Pierre Morel très apprécié et sollicité à Paris

17 octobre, 2017 à 1:44 Publié par

Classés dans :,

Dès sa très large réélection en Lozère, le député Pierre Morel à l’Huissier a aussitôt réintégré la Commission des Lois. Ses collègues, au sein de cette Commission, l’ont désigné secrétaire.

 

Dernièrement, il a été désigné membre de la Commission supérieure des sites, perspectives et paysages. Il a également intégré le conseil d’administration de l’ENA et le conseil d’administration de l’AdCF (Assemblée des Communautés de France / intercommunalités).

 

Aujourd’hui, le député vient d’avoir l’honneur d’être nommé co-rapporteur de l’influente Commission d’évaluation des charges (C.E.C.) qui analyse et évalue les politiques publiques en France. Ce poste est une véritable tour de contrôle de toute l’action publique en France.

 

Il est également pressenti pour présider la mission parlementaire d’information sur les dysfonctionnements de l’Administration suite aux attaques meurtrières de Marseille du 1er octobre 2017. Cet avocat, spécialiste des questions de sécurité et de surveillance du territoire, va analyser les dysfonctionnements qui ont conduit à cette attaque terroriste ayant coûté la vie à deux jeunes femmes.

 

Au-delà de toutes ces nominations qui sont une marque de reconnaissance pour le travail effectué par le parlementaire lozérien, la revue « L’Hémicycle » l’a classé parmi les 7 députés les plus actifs de l’Assemblée nationale depuis le début du mandat à l’appui des travaux effectués par l’association Regard citoyen.

 

Le député entend poursuivre ses actions afin de défendre les intérêts de la Lozère. Il défendra à l’Assemblée nationale en décembre sa proposition de loi visant à la création d’une agence nationale de rénovation rurale qui pourra être le point de départ d’une nouvelle politique publique d’aménagement du territoire.