Avenir des emplois aidés: Le Premier Ministre répond au député Morel

17 octobre, 2017 à 12:03 Publié par

Classés dans :,

Face à l’impact de l’annonce de la suppression des contrats aidés et à l’inquiétude que cette décision a suscitée, le député de la Lozère avait saisi directement le Premier Ministre, Edouard Philippe. Une réponse circonstanciée vient de lui être apportée qui précise : « Les contrats aidés ne sont pas une solution satisfaisante au problème de l’emploi […], ils sont en  outre peu efficaces en matière d’insertion professionnelle […]. Il ne s’agit pas de supprimer les contrats aidés mais de les cibler en priorité vers les personnes qui sont les plus éloignées du marché du travail et là où le recours à ce dispositif est indispensable à la cohésion sociale et territoriale. Les contrats aidés ont vocation à être déployés prioritairement à destination de l’Outre-mer et des communes rurales, pour l’accompagnement des enfants handicapés en milieu scolaire et pour répondre à l’urgence en matière sociale et de santé. »