Lignes ferroviaires de l’Aubrac et des Cévennes : le député Pierre Morel saisit la Commission Nationale du Débat Public

6 octobre, 2016 à 9:30 Publié par

Classés dans :,

Le député de la Lozère Pierre Morel-A-L’Huissier a interpelé la Commission Nationale du Débat Public pour lui demander l’ouverture d’un débat public sur le projet de régionalisation des Trains d’Equilibre du Territoire (TET), dont deux lignes se trouvent en Lozère : la ligne de l’Aubrac reliant Clermont-Ferrand à Béziers et celle Cévennes reliant Clermont-Ferrand à Nîmes.

« J’ai fait part à la Commission Nationale du Débat Public de ma vive inquiétude concernant le projet de régionalisation des lignes ferroviaires de l’Aubrac et des Cévennes, annoncé par le gouvernement.

Ces deux lignes, situées sur notre territoire particulièrement enclavé de la Lozère, bénéficient depuis 2010 de la Convention Trains d’Equilibre du Territoire (TET), qui permet de maintenir le service public ferroviaire sur des lignes SNCF peu rentables et de garantir l’irrigation des territoires peu denses dans des conditions économiques et écologiques acceptables.

La régionalisation envisagée de ces deux lignes signerait leur arrêt de mort, dans la mesure où, la région ayant des capacités de subventionnement largement inférieure à celles de l’Etat, elle ne pourrait vraisemblablement pas maintenir le conventionnement TET.

Cette question étant primordiale pour de nombreux citoyens lozériens qui les empruntent au quotidien, j’ai demandé à la CNDP d’engager un débat public sur  le projet de régionalisation annoncé », nous a déclaré Pierre Morel, député de la Lozère.