80 km/h : et maintenant, que fait-on ?

29 janvier, 2019 à 5:05 Publié par

Classés dans :,

Le Premier Ministre a présenté ce lundi 28 janvier les chiffres de la mortalité routière, des résultats historiques selon lui, avec 116 tués de moins que l’année dernière. Ces chiffres font rêver. Sur le papier du moins. Car la réalité est bien différente. Il s’agit de chiffres provisoires ( le bilan définitif sera connu seulement au printemps, et, bien souvent, il est plus lourd ).L’on ne fait que revenir au niveau de 2013… quand les routes étaient encore à 90 km/h. Et, surtout, les chiffres sont annoncés par le Premier Ministre lui-même, sans qu’il ne soit possible de les vérifier.

Cet enfumage intervient alors que la mesure des 80 km/h, l’un des éléments déclencheurs de la colère de ceux qui s’appelleront par la suite les gilets jaunes, est de plus en plus remise en question… y compris par le Président de la République lui-même, encore la semaine dernière. Il s’agit d’une ultime tentative de faire survivre une mesure déjà moribonde, qui ne satisfait personne en dehors des ayatollahs de la sécurité routière, jamais satisfaits. Décidément, il serait temps de revenir à un peu plus de sérieux.