Préservation du secteur sanitaire et social de la Lozère : un front commun du député et des acteurs lozériens

17 février, 2018 à 6:49 Publié par

Classés dans :

Face aux lourdes menaces qui pèsent sur l’avenir de la vocation sanitaire et sociale dans le département de la Lozère, le député de la Lozère Pierre Morel à l’Huissier se fait le porte-voix auprès du Premier ministre des revendications des élus lozériens et des responsables des établissements de santé.

Ainsi, après avoir interpellé la Ministre de la Santé lors des débats budgétaires en novembre 2017, rencontré le conseiller santé du Premier Ministre à Matignon en décembre 2017, rencontré la secrétaire d’Etat chargée des Personnes Handicapées en janvier 2018, le député de la Lozère Pierre Morel à l’Huissier poursuit son action en faveur de ce secteur d’activité vital pour le département de la Lozère.

C’est dans cet esprit qu’il souscrit pleinement aux revendications et aux inquiétudes soulevées par les élus du Conseil départemental de la Lozère et les responsables des établissements de santé lozériens. A l’appui de la motion adoptée par l’ensemble des participants de la réunion du 15 février 2018, le parlementaire vient de saisir le Premier Ministre, Edouard Philippe. Dans sa requête, le député lozérien demande, outre une rencontre avec une délégation lozérienne, que la « vocation sanitaire et sociale » de la Lozère soit réaffirmée compte tenu que ce département a été précurseur dans ce domaine il y a plus de cinquante ans, et qu’une inspection nationale soit diligentée pour une analyse en profondeur de l’impact de ce secteur d’activité pour ce département.