Hausse du nombre de loups pouvant être abattus : mieux vaut tard que jamais...

11 mars, 2019 à 11:37 Publié par

Classés dans :,

Le Président de la République vient d’annoncer que le nombre de loups pouvant être abattus sera relevé, passant de 10% aujourd’hui à 17-19%. Officiellement il s’agit de s’adapter à l’inquiétante expansion de l’espèce, qui atteint aujourd’hui plus de 500 individus.

 

Cette évolution était réclamée de longue date par les éleveurs ; elle devrait permettre d’adapter la protection des troupeaux, figée depuis des années. Alors que les attaques se multiplient depuis plusieurs années, cette réaction tardive est un pas dans la bonne direction. Je salue également le fait que l’on reconnaisse qu’il y a plus de 500 loups aujourd’hui en France, alors que les Ministères de l’Agriculture et de l’Ecologie annonçaient traditionnellement le nombre de 360. Peut-être sortira-t-on enfin de l’omerta et de l’hypocrisie…