Révision de la Convention de Berne : il faut adapter la protection du loup à la réalité

23 novembre, 2018 à 5:29 Publié par

Classés dans :,

Le 38e Comité permanent de la Convention de Berne tiendra sa réunion annuelle du 27 au 30 novembre prochain, et examinera à cette occasion une proposition visant à faire passer le loup de l’annexe II – Espèces de faune strictement protégées – à l’annexe III – Espèces de faune protégées.

Ce changement de classification, s’il était adopté, permettra une gestion plus adaptée de ce prédateur, qui n’est plus menacé en Europe : en France, l’on recense maintenant 450 individus, sans qu’il n’y ait aucune mesure visant à prévenir les effets négatifs sur les activités humaines. Les filières d’élevage subissent ainsi depuis des années les conséquences d’une protection de l’animal aujourd’hui totalement inadaptée.  Ainsi, alors qu’en 2000 l’on recensait par exemple 1 500 attaques de brebis, il y en a eu près de 10 000 en 2016.

J’ai récemment saisi le Premier Ministre sur cette question, avec un message simple : révisons la Convention de Berne !