Pierre Morel A l’Huissier : « Le Gouvernement sacrifie le budget des territoires»

Le député de la Lozère, Pierre Morel A l’Huissier, Président du Collectif ruralité s’insurge contre la baisse du budget des territoires. « Apparemment l’aménagement du territoire n’est pas une priorité du Gouvernement. Il propose un budget sacrifié de 6,5%. Que faut-il faire pour que le Gouvernement comprenne que les territoires ruraux souffrent ! Faut-il faire une grève de la faim ? Force est de constater qu’il préfère apporter son soutien aux territoires urbains ! La majorité n’a de cesse que de critiquer les mesures qui ont été prises sous la présidence de Nicolas Sarkozy, je tiens à préciser qu’entre 2003 et 2011, les transferts de l’État aux collectivités locales ont augmenté de 31,2 %. Le Gouvernement actuel, réduira pour la première fois sous la Vème République les dotations aux collectivités territoriales de 750 millions d’euros en 2014 et du même montant en 2015. Alors que le Président de la République promettait qu’il garantirait pour la durée du quinquennat le montant des dotations aux collectivités locales à leur niveau actuel. Je suis inquiet pour la Lozère. En effet, 50% du budget du département provient des dotations de l’Etat. C’est un département sous perfusion qui souffre de handicaps naturels et qui est peu peuplé. Je suis également inquiet de l’avenir des outils de la politique d’aménagement du territoire. Le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire( FNADT), qui concentre l’essentiel des crédits d’intervention de l’État dans le domaine de l’aménagement du territoire, a subi une baisse de 16,6 % de ses crédits. Ce que la majorité nous propose c’est un budget en baisse et des outils en voie d’extinction ! Il ne faut pas oublier non plus la suppression de certaines sous-préfectures, la suppression de 454 postes dans l’administration territoriale de l’État poursuite exacte de la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, la suppression de la moitié des cantons de notre pays la Lozère passera de 25 cantons à 9 cantons. On voit bien que les territoires, en particulier les territoires ruraux sont les sacrifiés de ce budget. Il n’y a pas de politique d’aménagement du territoire ! Il n’y a aucune politique en faveur de la ruralité !».

Laisser un commentaire