Qui suis-je ?

Né en 1958, avocat spécialisé en droit des collectivités publiques, Pierre Morel-A-L’Huissier est lozérien par ses attaches familiales.

En 1986, Pierre Morel-A-L’Huissier entre dans la vie politique en tant que collaborateur du Président de la Région Languedoc-Roussillon, Jacques Blanc. Il s’attache à défendre les intérêts du Languedoc-Roussillon et, en particulier, ceux de la Lozère. En mars 1998, il est élu Conseiller Général à Fournels.

Convaincu que l’intercommunalité permettra aux petites communes rurales de se doter des moyens nécessaires à leur développement, Pierre Morel-A-L’Huissier met en place en janvier 1999 la Communauté de communes des Hautes-Terres composée de 10 communes, dont il est Président depuis.

En mars 2001, Pierre Morel-A-L’Huissier devient maire de Fournels. Puis, en juin 2002 il remporte les élections législatives dès le premier tour et devient Député de la Lozère.

Pierre Morel-A-L’Huissier s’est particulièrement engagé sur la problématique de la démographie médicale, du télétravail, du développement des nouvelles technologies, notamment du très haut débit, l’adaptation des normes nationales aux territoires ruraux, le développement et le renforcement de l’attractivité économique à travers le dispositif « Zones de Revitalisation Rurale », le soutien aux Petites et Moyennes Entreprises et à l’artisanat… Il est le Rapporteur de la Commission « Communes et Affaires rurales » de l’Association des Maires de France.

Pierre Morel-A-L’Huissier est maire de Fournels depuis 2011, réélu en 2008. Il est également conseiller général du canton de Fournels depuis 1998, constamment réélu en 2004 et en 2011 au 1er tour.

Pierre Morel-A-L’Huissier assure également la présidence du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) et siège dans de nombreuses commissions nationales sur tous les aspects concernant les communes, l’intercommunalité et la ruralité.